Torchwood Saison 1


Poursuivant sur ma lancée de séries sur Netflix, j’ai décidé de me refaire Torchwood. Cette série britannique est un spin off du célèbre Docteur Who, se focalisant sur le  charismatique Capitaine Jack.

Synopsis

Torchwood est une organisation secrète qui traque toute forme de vie d’alien sur Terre depuis des années. Cette organisation suit ses propres règles. Le siège de l’organisation est localisé sur une faille spatio-temporelle qui la rend invisible. A la tête de la base 3, le mystérieux capitaine Jack Harkness. Il est secondé par Suzie Costello, le médecin Owen Harper, l’informaticienne Toshiko Sato et Ianto Jones, responsable de la sécurité, complètent l’équipe. Une nouvelle recrue va bientôt forcer la porte de l’agence…

Mon humble avis

Alors avant de se lancer dans cette série, plusieurs avertissements : c’est assez cheap en terme d’effets 3D et fortement recommandé aux amateurs du docteur. Passé ce frein, la première saison s’enchaine facilement. Les épisodes ne sont pas extraordinaires et pourtant j’ai pris du plaisir à regarder cette première saison dans son ensemble. On dirait Avengers avec le budget de Julie Lescaut. Toutefois pour une série qui se déroule à Cardiff, ça reste plus impressionnant d’imagination que toutes les séries françaises réunies. C’est vraiment la ou les Britanniques sont forts, ils peuvent faire des séries de très grandes qualités qui n’ont pas à rougir face à leurs consœurs Américaines.

Tous les gens qui ont regardé la série confirment que la première et la seconde saison sont poussives que c’est vraiment durant les saisons 3 et 4 que la série devient intéressante. Je maintiens pourtant que cette première saison sans prétention m’a bien diverti, portée par un Barrowman qui manifestement prend un immense plaisir dans ce rôle. Mention spéciale à une série dont le héros est clairement bisexuel et dont la plupart des acteurs ne ressemblent pas à un casting de mannequins.

Les amateurs de Dr Who reconnaîtront bien évidement le personnage de Jack Harkness qui, s’il était un comic relief dans la série du docteur, a dans Torchwood une dimension plus dramatique et sérieuse. Rassurez-vous, vous pouvez quand même regarder la série sans avoir regardé Doctor Who depuis les années 60 ou avoir après par cœur la page Wikipedia. Je poursuis donc sur la saison 2 que je vous débrieferais rapidement. 😉

Share this post