[Critique] The Admiral Roaring Currents


the-admiral-roaring-currents

The Admiral – Roaring Currents (merci Netflix Canada) est un film historique Coréen grand spectacle qui se focalise la reconstitution d’une incroyable victoire que tous les enfants coréens connaissent. Le film retrace un des combat désespéré du légendaire amiral Coréen Yi Sun-Shin qui a repoussé la flotte Japonaise durant la bataille de Myeong-yang, Si ce fait historique est peu connu en France, c’est un élément historique en Corée, aussi connu que la bataille de Marignan.

Les premières 45 minutes sont très longues, le film mettant en place avec une rare lourdeur les enjeux : les vils Japonais vont achever ce qu’il reste de la flotte Coréenne.  C’est la bataille qui vous scotche au canapé avec des rebondissements constants et surprenants. Le scénario est très manichéen, les japonais sont des méchants, les Coréens des braves gars qui ne veulent que sauver leur patrie. Le jeu d’acteur est bon, le film est clairement porté par Choi Min-sik, Depardieu local incarnant un amiral Yi Sun-Shin impeccable, la mise en scène impressionnante mais le scénario est vraiment mauvais.

Le film a battu tous les records et il s’agit du film sud-coréen le plus vu de tous les temps avec 17,5 millions de spectateurs au box-office. Pourtant pour un Européen, sorti des scènes de batailles maritimes, le film a des relents de patriotisme un peu exagéré, même si l’histoire est vraie.

Share this post