Que sont devenus les Mages Bleus ?

mages-bleus-2Tout amoureux du Seigneur des Anneaux et de la Terre du Milieu en général connaitra très bien les mages que sont Gandalf et Saroumane ainsi que Radagast que l’on voit désormais dans la trilogie du hobbit. Mais il est aussi parfois fait mention  à deux autres mages, les Mages Bleus . Qui sont ces deux mages qui auraient disparu à l’est ?

Les deux mages de l’est

Même ceux qui sont familiers avec le Seigneur des Anneaux ou le Hobbit, ne connaissent pas les deux autres mages en Terre du Milieu envoyé par les Valars pour contrer Sauron. Ce sont les Mages Bleus, appelés ainsi car ils portent tous deux des robes de couleur bleu marine. Dans Les Contes et légendes inachevés, Tolkien a appelé ces deux sorciers Alatar et Pallando. Mais dans The Peoples of Middle-earth, leurs noms nous en apprennent plus sur leur mission en Terre du Milieu à faire; dans ce livre, ils sont été appelés Morinehtar « Tueur de ténèbres » et Rómestámo « Secours de l’Est ».

Leur rôle était de semer le désordre dans l’Est, afin que Sauron ait du mal à y recruter des forces parmi les hommes vivant là-bas. On n’a jamais su ce qu’il advint des deux Mages Bleus. Ils arrivèrent en Terre du Milieu après Curumo et Aiwendil et avant Olórin, mais ils partirent très tôt à l’Est et personne ne les revit. On ne sait pas s’ils s’établirent à l’Est ou s’ils furent tués ou faits prisonniers par Sauron durant la Paix Vigilante.

les-cinq-istari

En effet, Tolkien prévoyait d’adjoindre au troisième tome du Seigneur des anneaux un index très détaillé, mais ce projet fut abandonné ; toutefois, l’entrée de cet index concernant les Istari a été publiée par Christopher Tolkien en 1980 dans Contes et légendes inachevés. C’est dans ce texte qu’apparaît le nom d’Ithryn Luin, « Mages Bleus », ainsi que la mention de leur destin inconnu : après leur départ pour l’Est en compagnie de Saroumane et le retour de ce dernier, seul, « on ignore s’ils restèrent dans l’Est pour accomplir la mission qui leur avait été confiée, ou bien s’ils trouvèrent la mort, ou encore, comme le pensèrent certains, s’ils succombèrent aux machinations de Sauron, et furent par lui réduits en servitude»

Un destin funeste

Toutefois, ce qui leur est arrivé est plutôt source d’hypothèses. Quelques années après la publication du Seigneur des anneaux, Tolkien répond à une lectrice désireuse de connaître la couleur des deux derniers Mages en disant qu’il « ne sait vraiment rien de clair au sujet des deux autres », et qu’il « croit qu’ils sont partis en émissaires vers des régions éloignées, l’Est et le Sud en missionnaires des contrées « occupées par l’ennemi », si l’on peut dire ». Il indique également qu’il les « soupçonne d’avoir fondé ou initié des cultes secrets et des traditions « magiques » qui ont perduré après la chute de Sauron».

Ainsi, dans leurs débuts, ils ont pu aider les Peuples Libres, et finir par devenir des leaders pour les Númenoréens Noirs? Il est dit qu’ils étaient amoureux des arts sombres, donc pourrait-il être possible que les Mages bleus les ont aidés sur le chemin de l’utilisation de la magie noire? Pourraient-ils même ont joué un rôle en aidant à rendre le Roi Sorcier d’Angmar ce qu’il est devenu? Il est très possible qu’il était un Númenoréen et pourrait avoir appris certaines des choses qu’il savait d’eux.

mages-bleus-2

Un réel impact sur la guerre de l’anneau ?

Toutefois dans une autre source datant des dernières années de la vie de Tolien, il y évoque un conseil des Valars qui décident d’envoyer les Istari en Terre du Milieu, et  y mentionne deux mages inconnus, Alatar, choisi par Oromë, qui emmène avec lui un certain Pallando « par amitié ». Un tableau griffonné associe Alatar et Pallando à Oromë, bien que Pallando a été auparavant associé à Mandos et Nienna. Ainsi Christopher Tolkien spécule que, Oromë étant celui des Valar qui connaît le mieux les régions lointaines de la Terre du Milieu, il aurait pu y envoyer ses deux émissaires.

mages-bleus-1

Cette note explique en outre que leur tâche consistait à assister les rares Hommes de l’Est qui n’étaient pas soumis à Sauron et de semer la zizanie parmi les Orientaux, et leur attribue une importance capitale sur l’histoire de la Terre du Milieu : sans leur intervention, le Gondor aurait été littéralement submergé par le nombre des Orientaux

Il faut reconnaître que comme avec les femmes-Ents, Tolkien ne semble pas avoir une image très claire dans son esprit de ce qui est arrivé à ces deux personnages. Serait-il possible qu’ils ont été en quelque sorte été tués pendant leur tentative pour lutter contre Sauron? Nous avons vu à travers les événements de la Moria pendant Communauté de l’Anneau que les Mages pouvaient être tués et qu’ils finissent par quitter le monde physique (pour sans doute revenir à Valinor). Si ce qui se est passé, si un ou deux d’entre eux ont été tués dans leurs efforts pour lutter contre Sauron, où ont-ils choisi de revenir en Terre du Milieu pour poursuivre la lutte?

De la même manière, nous ne pouvons que supposer de leur destin après la guerre de l’anneau. Nous savons que Gandalf a décidé de retourner dans l’Ouest; l’esprit de Saroumane a été séparée de son corps dans la Comté, et a été contraint d’errer pour toujours. Il n’est pas clair sur ce qui est arrivé à Radagast sa maison étant vide quand Gandalf est allé  le chercher. Il se pourrait que Radagast erre toujours sur la Terre du Milieu, en secourant les animaux qu’il aimait tant… On peut dire la même chose sur les Mages Bleu; nous savons si peu sur ce qui peut ou ne pas être arrivé au cours de leur temps sur la Terre du Milieu.

Conclusion

En résumé, selon les moments de la vie de Tolkien, ce deux mages ont eu des destins très différents, ils ont pu réussir leur mission et semer le trouble à l’Est soulageant ainsi l’Ouest dans son combat contre le Mordor, ou si comme Saroumane, ils ont succombé aux tentations de Sauron et ont été à l’origine de pratiques magiques (vraisemblablement maléfiques comme les Numénoréens Noirs). Dans le deux cas, on ne saura jamais s’ils sont vivants ou mort.