Penny Dreadfull


Penny Dreadfull est une création originale Netflix diffusée sur Showtime. La série affiche un casting 4 étoiles : Eva Green, Timothy Dalton, Josh Hartnett. Et le scénariste est également une pointure car il s’agit de John Logan, qui a écrit les scénarii de Gladiator, Le Dernier Samouraï, Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street (dont l’ambiance rappelle férocement la série), Hugo Cabret, Lincoln, Skyfall… c’est bon n’en jetez plus.

L’histoire

Durant l’époque victorienne à Londres en 1891, des crimes horribles terrifient la population. Sir Malcolm, un puissant homme d’affaire avec Miss Ives, une jeune femme mystérieuse aux pouvoirs occultes, recrute un groupe d’individus aux talents uniques pour trouver l’origine de ces massacres. Mais chaque personnage a ses propres secrets et sa propre quête.

 Mon humble avis

J’ai adoré cette série, bien que forcément trop courte. L’esthétique est magnifique : l’image, l’éclairage, les costumes, la mise en cène et la musique  se marient à la perfection, c’est de la qualité d’un film de cinéma. Je reste un peu moins convaincu par le scénario, le mélange des intrigues de personnages secondaires à profusion pourrait facilement perdre le spectateur. Attention, la série peut être parfois assez gore bien qu’en général, l’accent étant plutôt mis sur l’étrange, le mystère et bien évidemment sur la mise en place de l’histoire. Ce sont surtout les acteurs qui brillent par leur jeu de très haute qualité, en particulier Eva Green qui continue de prouver tout son talent.

La série, un peu comme la Ligue des Gentlemen Extraordinaires pioche dans tout le bestiaire des créatures fantastiques de l’époque victorienne, mais avec un traitement très humain et une véritable réflexion sur la place de l’homme dans la création, les possibilités de la révolution industrielle par opposition au monde des ténèbres.

Tags Eva Green

Share this post