Choisir un PC Gamer contre une console


pc gamer ou consoles

Tout d’abord, une information importante, je ne suis pas du tout anti-console : j’ai adoré la génération précédente, et je suis l’heureux possesseur d’une WiiU.

pc-gamer-vs-consoles

L’idée de cet article est de revenir sur quelques idées reçues parfois complètement fausses et éventuellement vous donner envie de vous lancer dans l’expérience PC, sans toutefois renier le plaisir console.

MEILLEURES PERFORMANCES

C’est le premier argument que balancent les PCistes, c’est que les PC Gamer écrasent les consoles en termes de performances, même une machine gaming modeste. C’est vrai et d’autant plus vrai en 2015 car les consoles next gen datent de 2013. Ce surcroit de performance n’est pas gratuit toutefois, les composants des PC sont chers.

Mais finalement cette puissance est relative, la plupart des jeux triple A (les gros blockbusters d’avant Noël, Call of Duty et consorts) sont développés en priorité pour les consoles puis porté sur PC.

UN CATALOGUE DE JEU CONSEQUENT

Le manque d’exclusivité des consoles actuelles

Il faut reconnaître que les consoles next gen ont encore peu de jeux exclusifs. On peut noter Bloodborne sur PS4, des Halo et Gears of War sont annoncés, mais rien de folichon. Et comme ce sont les jeux qui font vendre les consoles, autant dire que ça ne donne pas envie des masses de lâcher son PC.

Par opposition, on trouve aujourd’hui un grand nombre de jeux AAA autant sur console que sur PC.

Rétrocompatibilité

Point qui a beaucoup fâché les acheteurs d’Xbox One et de PS4, la question de la rétrocompatibilité avec l’ancienne génération. Sur PC, grâce à directX la question ne se pose même pas, tous vos jeux sont rétro compatibles.

Emulation d’anciennes consoles

Grâce à la puissance des PC, vous pouvez faire tourner de nombreux programmes d’émulation pour lancer vos anciens jeux favoris, sur de nombreux format de consoles, toutes marques confondues.

DES PRODUITS PERSONNALISABLES ET EVOLUTIFS

Sur une console, vous pouvez ajouter parfois un disque dur pour gagner un peu d’espace, rajouter une manette… et c’est à peu près tout.

A contrario, sur un PC, vous pouvez choisir vos composants, prendre un lecteur Blu-Ray ou pas, intégrer un disque dur supplémentaire pour y stocker des films et séries, associer un clavier gamer et une souris, upgrader le processeur et le carte graphique pour passer à un combo plus musclé, remplacer les ventilateurs par des modèles plus silencieux… vous pouvez quasiment faire ce que vous voulez et ne pas vous cantonner au simple rôle de machine de jeu.

On retrouve cette liberté également dans les logiciels et les mods qui vous permettent de booster les graphismes d’un jeu, d’expérimenter de nouveaux aspects du jeu…

LA QUESTION DU PRIX

La question du prix est un débat animé sur les PC. Soyons honnête, sur le papier, les consoles sont moins chères que le moindre petit PC orienté Gaming. Pourtant après une analyse attentive du prix global, le PC n’est pas si  exorbitant que ça. Il faut bien comprendre que pour comparer un PC Gamer à une console, celui-ci doit intégrer un système d’exploitation et les périphériques de jeu (manette ou clavier/souris).

Des machines certes plus honèreuses

C’est vrai que même la plus petite des machines gamer en 2015 sera autour des 400 €, sans même compter les périphériques ou le système d’exploitation. Et en plus vous allez devoir assembler les composants et installer les logiciels…

Comparons déjà ce qui est comparable, je ne vais pas parler ici des machines de guerre qui permettent de prendre en charge du 4K mais bien de PC permettant de faire tourner de la HD classique (1080p) en réglages graphiques moyens ou élevés. Il faudra quand même compter 500-600 € pour une machine sympa.

Mais des jeux moins chers

Le premier point fort des PC est le prix des jeux. Ceux-ci sont en moyenne en lancement 10 € moins cher que leurs équivalents consoles (avec la notable exception du Metal Gear Solid 5). Mettons que vous achetez 5 jeux à date de sortie par an, cela fait une économie de 50 € par an, soit sur 3 ans, 150 €.

Et ça c’est sans tenir compte des soldes Steam. Ah les soldes Steam, il suffit de les montrer à un joueur console pour qu’il ait envie de changer de plate-forme.  Avec des réductions jusqu’à 75%, il est dur de résister. Tout simplement Steam propose des promotions sur des jeux ou des franchises, voire des studios entiers tout au long de l’année.

Et c’est sans compter sur l’achat de clé, un marché qui explose car les prix sont vraiment très bas même si le principe est limite.

Enfin, certains jeux sont simplement gratuits, se reposant sur l’achat de customisations cosmétiques pour générer de l’argent. C’est le cas de l’excellent Team Fortress 2.

Pas d’abonnements pour jouer en ligne

Deuxième point qui fâche, c’est le fait de payer un abonnement pour pouvoir jouer en ligne. C’est pénible d’acheter Battlefield 4 et devoir repayer 60 € par an pour profiter d’un titre orienté multijoueur. Sur 3 ans, cela fait une dépense de 180 €.

Comparons donc les prix mis bout à bout :

Une Xbox One 1To (car vous aurez un PC de 1To 😉 ) coûte 400 €. Au bout de 3 ans, elle vous aura coutée 400€ + 150€ + 180 € = 730 €

A ce prix, vous avez un PC bien plus puissant de base, avec un système d’exploitation qui vous permet de faire bien plus de choses (HTPC, Bureautique, Graphisme),  et évolutif.

LES PC C’EST UN GROS BLOC MOCHE

C’est parfois vrai, encore que l’appréciation d’un design reste très personnelle.  Pour pas mal de gamers, une énorme tour avec des néons est le summum de l’esthétique, pour ma part, je préfère les PC Cubes ou HTPC au design et couleurs sobres.

Vous pouvez littéralement trouver de tout, sous toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les tailles.

Avec les steam machines qui vont arriver officiellement le 10 novembre 2015, on oublie que le PC Gamer peut se retrouver au format cube ou HTPC dans votre meuble TV, connecté à une sympathique manette Xbox 360 sans fil pour profiter confortablement de vos jeux au fond du canapé. Le nombre de jeux compatibles avec les manettes sont très nombreux et c’est sans compter les possibilités d’émulations des anciennes consoles, toujours sur la même plate-forme PC.

CONCLUSION

Sur le papier, un PC est très intéressant pour un gamer. Il est vrai que le fait de choisir ses composants, les monter, personnaliser ses logiciels peut-être laborieux surtout si vous débutez, mais une fois que vous y avez pris goût, vous aurez du mal à revenir en arrière. D’autant plus que les steam machines arrivent le 10 novembre, qui vont encore rapprocher le PC des consoles.

L’argument du prix reste une illusion, sans tomber dans le PC Gamer à 1500 €, une machine à 700 € reste incroyablement plus performante qu’une console avec la possibilité de plus la personnaliser et à terme de la faire évoluer.

Le cas de la WiiU

J’ai comparé certains types de PC Gamer aux consoles actuelles car les arguments de franchises et de prix se tiennent. La WiiU est à part car elle cristallise tout le principe d’une console : elle est très faible graphiquement, elle a ses jeux exclusifs introuvables hors univers Nintendo. Donc on ne peut pas vraiment la comparer aux PC Gamers.

Share this post